Grève dans l’éducation nationale : 60% des enseignants concernés dans le premier degré dans la Loire

FSU

Le SNUipp-FSU appelle à la grève ce jeudi 13 janvier. 

Un mouvement qui devrait être suivi par 75% des enseignants du premier degré au niveau national, selon les prévisions du syndicat. Dans la Loire, les premières estimations évoquent 60% de grévistes selon Yves Bornard du SNUipp-FSU dans le département.

Manifestations à Roanne et Saint-Etienne 

« Mon école va craquer » c’est ainsi que le SNUipp-FSU nomme son communiqué pour appeler à la grève jeudi prochain, le 13 janvier partout en France.

En cause : le protocole sanitaire qualifié « d’ingérable » par le syndicat alors que le COVID est présent et notamment le variant Omicron.

Dans la Loire, deux manifestations sont prévues ce jeudi en fin de matinée. L’une aura lieu à Saint-Etienne à 11h au départ de la Bourse du Travail, une autre à Roanne avec une assemblée générale à 9h30 à la Bourse du Travail, et un rassemblement à 11h30 devant la sous-préfecture.

Le syndicat contacté vendredi dernier par la rédaction évoque au niveau du département « des difficultés énormes qui s’ajoutent à d’autres problèmes. » Selon le SNUipp-FSU de la Loire, il y a toujours une pénurie d’autotests et les autotests qui doivent être distribués dans le cadre du protocole pour les J+2 et J+4 ne le sont pas. (Le protocole est à retrouver ici).

Il s’agit d’une grève « historique par son ampleur sur ces 20 dernières années » selon le SNUipp-FSU.  Le Se Unsa parle quant à lui de « grève majoritaire » avec des taux de participation allant de 40% à 70% selon les départements.

FSU