Emmanuel Macron annonce une série de mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire

Capture d'écran

Il annonce notamment la création d’une application pour dénoncer les faits de harcèlement. 

« Que la honte change de camp » dans une prise de parole d’un peu plus de 4 minutes sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron a dévoilé une série de mesures pour lutter contre le harcèlement scolaire et notamment un contrôle parental renforcé sur les écrans utilisés par les enfants.

Alors que le numéro 3018 a été lancé au début du mois, il y aura aussi désormais une application 3018 « en février pour permettre aux victimes et aux témoins d’adresser une capture d’écran de situations de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées« .

1 enfant sur 10 concerné

Le Chef de l’Etat part d’un constat : malgré les initiatives prises, « le harcèlement sévit toujours à l’école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes ».

Le harcèlement scolaire touche un enfant sur 10 en France. Deux collégiennes se sont suicidées au cours des deux derniers mois dans l’Hexagone alors qu’elles étaient victimes de harcèlement scolaire. C’était notamment le cas de Dinah 14 ans, en Alsace. Une marche blanche avait été organisée quelques jours plus tard et avait rassemblé un millier de personnes.

Capture d'écran