Emmanuel Macron demande « pardon » aux Harkis au nom de la France

Capture d'écran

Le Chef de l’Etat français a pris la parole 5 jours avant l’hommage national prévus pour les Harkis. 

« Aux combattants, je veux dire notre reconnaissance, nous n’oublierons pas. Je demande pardon, nous n’oublierons pas ». La déclaration est signée Emmanuel Macron. Le Président de la République rencontre ce lundi les anciens combattants harkis et leur proches.

On le rappelle les Harkis ce sont ces 200 000 Algériens qui ont combattu auprès de l’armée française pendant la Guerre d’Algérie entre 1954 et 1962. Le Président a également annoncé une loi de « reconnaissance et de réparation ». Chaque année, un hommage national est rendu aux Harkis le 25 septembre, et ce depuis 2003.

Capture d'écran