Environ 1.200 « gilets jaunes » ont manifesté dans la Loire pour l’acte 14

photo ACTIV RADIO

Environ 1.200 « gilets jaunes » ont manifesté dans la Loire (900 à Saint-Etienne et près de 300 à Roanne), samedi après-midi, sans affrontement avec les forces de l’ordre ni incidents autres que des feux de poubelles.

Aucune interpellation

Le parquet de Saint-Etienne indique que pour la première fois depuis le début du mouvement il y a trois mois, il n’y avait aucune garde-à-vue en début de soirée dans le cadre de la manifestation stéphanoise.

A Saint-Etienne, des « gilets jaunes » se sont employés en empêcher l’allumage ou à éteindre des incendies de poubelles de jeunes manifestants radicaux défilant le visage dissimulé par des cagoules.  Certains les ont même empêché de renverser une voiture, à proximité du centre commercial Centre-Deux.

RN88 envahie

Une grande partie du cortège s’est engagée sur la RN88, qui relie Le Puy-en-Velay à Lyon, dans la traversée de Saint-Etienne. La circulation a été très fortement perturbée sur cet axe qui a été coupée à la circulation dans les deux sens par la CRS autoroutière de 16h15 à 18h30. Occasionnant plusieurs kilomètres de bouchon de part et d’autre.

L’unité de CRS qui était stationnée depuis le début d’après-midi devant la préfecture de la Loire s’est résolue à quitter les lieux à 17h45 faute de manifestants.

Une délégation de « gilets jaunes » ardéchois qui avait fait le déplacement à Saint-Etienne a annoncé le souhait d’organiser une manifestation d’envergure régionale samedi prochain à Annonay. Ce samedi, Bourg-en-Bresse avait été choisi comme point de convergence régional mais au final, à peine 600 manifestants ont défilé dans la Préfecture de l’Ain.

photo ACTIV RADIO

Rédacteur en chef
Infos matinée