Eric Berlivet : « Le Président nous a dit que ça allait taper dur jusqu’à mi-avril »

Eric Berlivet pendant la visioconférence de ce mercredi soir/ Photo Twitter Eric Berlivet

Le Maire de Roche-la-Molière faisait partie de la dizaine d’élus en visioconférence avec Emmanuel Macron ce mercredi soir. 

Il souhaitait faire remonter des difficultés de terrain. Le Maire de Roche-la-Molière Eric Berlivet était en visioconférence avec une dizaine d’autres élus et le Président de la République ce mercredi soir. L’occasion de revenir sur quelques incohérences du côté de certains protocoles sanitaires :

C’est toujours intéressant de faire remonter les difficultés qu’on vit nous sur le terrain. Le but c’était de faire remonter les petits couacs, on était dans du pratico-pratique par exemple sur les protocoles des crèches et des maternelles qui ne sont pas les mêmes, mais aussi dans le sport par exemple quand on met à disposition des équipements sportifs parce que les fédérations n’ont pas les mêmes règles.

Et forcément il a a aussi été question du contexte sanitaire :

Emmanuel Macron nous a dit que ça allait taper dur jusqu’à mi-avril en ce qui concerne la pandémie. Il faut s’attendre à des mesures dans certaines régions, dans certains départements. La situation dans la Loire est inquiétante, on n’est pas encore dans le seuil rouge mais on s’en approche.

Le Maire de Roche-la-Molière a également rappelé l’importance des tests salivaires.

L’interview est à retrouver en intégralité ci-dessous :

Eric Berlivet pendant la visioconférence de ce mercredi soir/ Photo Twitter Eric Berlivet