Patrimoine mondial de l’UNESCO : le site de Le Corbusier a besoin du public

Photos Saint-Etienne Tourisme

A Firminy, le site de Le Corbusier est en passe d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le 1er site d’Europe de l’architecte (le 2ème du monde après la ville indienne de Chandigargh) est candidat pour la troisième fois. Le dossier a été déposé officiellement en janvier 2015, la réponse, elle, est attendue mi-juillet. L’enjeu est de taille pour Firminy et l’ensemble du territoire de la Loire puisque les chiffres le prouvent : en cas d’inscription à l’UNESCO, le site ligérien pourrait accueillir 30% de visiteurs en plus par an. En 2015 : il était de 25 000. Un comité de soutien a vu le jour récemment sur Internet. La mobilisation peut aussi peser dans la balance. Marc Petit maire de Firminy :

La maison de la culture candidate à l'UNESCO

La maison de la culture candidate à l’UNESCO

Avant de se mobiliser, soyons informé. Tout commence au début des années 1950 avec la visite de Le Corbusier à Firminy. A l’époque le projet d’urbanisme est véritablement inédit. Clémence médiatrice :

Plus de 50 ans plus tard, l’objectif est de convaincre les 21 ambassadeurs membres du comité du patrimoine mondial de l’UNESCO. En Rhône-Alpes, seules deux œuvres sont classées : le Vieux Lyon et la Grotte Chauvet en Ardèche. Le site Le Corbusier est un patrimoine vivant, ce qui en fait sa particularité avec une maison de la culture, l’unité d’habitation (400 logements occupés), l’Eglise Saint-Pierre, un stade et une piscine. Pour s’inscrire au comité de soutien, rendez-vous sur sitelecorbusier.com

 

 

 

Photos Saint-Etienne Tourisme