Foot : des propositions au Premier Ministre d’ici 15 jours

Photo Activ Radio

[MAJ 17h08] Les instances du foot ont été reçues par les Ministres de l’Intérieur et des Sports ce mardi matin. 

Ils sont revenus sur les incidents lors de la rencontre entre l’OL et l’OM dimanche. Les instances du foot sont reçues place Beauvau ce mardi par les Ministres de l’Intérieur et des Sports. On le rappelle Dimitri Payet a reçu une bouteille à la tête alors qu’il s’apprêtait à tirer un corner.

Cette réunion « vise à faire le point sur les incidents lors de cette rencontre et d’analyser conjointement les moyens d’y mettre fin pour le reste de la saison », est-il expliqué dans un communiqué.

En fin de matinée, Gérald Darmanin a fait le point sur plusieurs points de réflexion :

  • la question de l’interdiction des stades
  • la sécurisation des stades
  • les contrôles pour les accès au stade
  • l’accélération du processus de décision d’arrêt du match

Les propositions seront remises au Premier Ministre dans 15 jours.

Des premières sanctions de la Commission de discipline de la LFP 

La Commission de discipline de la Ligue de foot professionnelle (LFP) s’est réunie en urgence ce lundi et a déjà acté d’un huis clos total pour l’OL. Ca concerne la rencontre face a Reims le 1er décembre prochain. Le dossier sera définitivement traité le 8 décembre.

L’auteur du jet de bouteille sur Dimitri Payet était d’ailleurs jugé ce mardi après-midi à Lyon. 6 mois de prison ferme ont été requis contre lui, ainsi que 5 ans d’interdiction de stade. Le jugement est attendu d’ici la fin de journée.

D’autres incidents cette saison 

Ce n’est pas vraiment la première fois qu’un match est arrêté cette saison. Dans la Loire, on se souvient du coup d’envoi retardé d’une heure le 22 octobre dernier lors de la réception d’Angers alors que des fumigènes avaient été balancés sur le terrain et avaient endommagés les filets.

Des affrontements ont également eu lieu dans les tribunes lors du match Marseille-Angers en septembre dernier. En août le match Nice-Marseille avait lui aussi été interrompu alors que des bouteilles avaient été jetées sur le terrain, certaines personnes avaient envahi le terrain. Le match avait dû être rejoué à huis-clos.

Photo Activ Radio