Gabriel Attal : « Les personnes qui ne sont pas encore vaccinées sont probablement les plus dures à convaincre »

Gabriel Attal

Le porte parole du gouvernent a tenu ce mercredi sa traditionnelle conférence de presse, à la sortie d’un nouveau Conseil des ministres qui se tenait ce matin. Parmi les sujets abordés : la rentrée scolaire, la relance économique, les effectifs de police, le vaccin et la situation sanitaire en France Métropolitaine et en Outre-mer.

Un peu moins de 10 millions de français non-vaccinés 

L’objectif des 40 millions de primo-vaccinés en France étant atteint « avec plus d’un mois d’avance » à la fin juillet, le gouvernement avait décidé de « rehausser » cet objectif à 50 millions de premières injections pour la fin août » souligne Gabriel Attal.

Concernant l’objectif des 50 millions, « on y sera dans quelques jours » affirme le porte parole du gouvernement. Ce dernier  salue le succès de cette campagne de vaccination, tout en reconnaissant des failles : « Je ne dis pas que tout a été parfait depuis le début ». 

À ce jour, un peu moins de 10 millions de français ne sont pas vaccinés, selon Gabriel Attal. Dans le détail, plus de 3 millions de personnes non-vaccinées ont plus de 50 ans. Une population « fragile vis à vis de l’épidémie ».

En France, 85% de personnes éligibles ont reçu une première injection.  » Les personnes qui ne sont pas encore vaccinées sont probablement les plus dures à convaincre » affirme le porte parole.

Une rentrée dans un contexte nouveau 

« Cette rentrée se fait dans un tout autre contexte que l’année dernière » souligne Gabriel Attal. 62% des 12-17 ans sont vaccinés. « Nous ne baissons pas la garde », avec la mise en place d’un protocole sanitaire dans les écoles dès ce jeudi.

Les détails :

Gabriel Attal

Journaliste
Infos après-midi