Illettrisme : 29.000 personnes concernées dans la Loire

Image d'illustration / Photo DR

L’INSEE vient de rendre publique une étude sur l’illettrisme en Auvergne-Rhône-Alpes. Elle se base sur des données datant de 2011. Près de 300.000 personnes sont touchées dans notre grande région.

Dans la Loire,  29.000 personnes sont en situation d’illettrisme, soit 8% de la population des 16-65 ans. La Loire est avec l’Ardèche et la Drôme le département de Rhône-Alpes où la proportion est la plus forte.

Les plus de 45 ans et les hommes sont les plus touchés

Cette étude de l’INSEE nous apprend que le taux d’illettrisme est deux fois plus élevé chez les individus âgés de plus de 45 ans que chez les 16-44 ans sur l’ensemble d’Auvergne-Rhône-Alpes. Le niveau de compétence des adultes à l’écrit est fortement lié aux parcours familiaux et scolaires, précise l’INSEE. Les individus scolarisés en France mais n’ayant pas dépassé le cursus primaire lors de leur scolarité sont plus de 20% à être en situation d’illettrisme, quand ceux ayant au moins atteint le baccalauréat ne sont que 2% dans ce cas.

Autre enseignement : les difficultés face à l’écrit varient selon les sexes. En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d’illettrisme est de 8 % chez les hommes contre 5 % chez les femmes. Dans notre région, 70 % des femmes âgées de 25 à 35 ans ont obtenu le bac contre seulement 60 % des hommes du même âge.

Enfin, le taux d’illettrisme varie peu selon le type de territoire ajoute l’institut de statistiques. Les zones rurales et les unités urbaines de plus de 100.000 habitants présentent des taux d’illettrisme similaires de l’ordre 7 %.

Image d'illustration / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée