Immolé devant le Crous : 2 ans après, Anas raconte son quotidien

Photo @ActivRadio Mobilisation devant le Crous de Saint-Etienne

Des nouvelles d’Anas, cet étudiant stéphanois qui s’était immolé devant le Crous de Lyon pour dénoncer la précarité étudiante.

« Je vis une vie heureuse »

Deux ans après (à lire ici), il raconte son quotidien dans un post publié sur sa page Facebook : Anas est à nouveau hospitalisé en ce début de semaine, cette fois ci pour une première opération de chirurgie plastique.

« en cette date du 8 Novembre, je suis à nouveau hospitalisé pour ma première chirurgie plastique, c’est à dire le début de la reconstruction, on m’a donc mis des expandeurs cutanés, des ballons qu’on gonfle progressivement et qui servent à étendre la zone de cheveux et de peau saine pour, à l’avenir, compenser les imperfections de la première prise en charge au visage.
J’ai perdu environ 1/3 de l’intestin et j’ai eu un rétablissement de continuité intestinale, le fait de ne plus avoir une stomie, ça fait une angoisse en moins ». 
Dans son post, Anas livre aussi des nouvelles sur ses études : il est actuellement en 3ème année de licence en sciences politiques à Lyon 2.
Parmi ses projets, on retrouve Youtube et Twitch. 
« En bref, je vis une vie heureuse, même si la France a rarement eu un avenir aussi incertain, il y a aussi de l’espoir à l’horizon, l’espoir d’une vie meilleure et belle » termine Anas.

Photo @ActivRadio Mobilisation devant le Crous de Saint-Etienne

Journaliste
Infos après-midi