Jeune frappée dans une vidéo : deux personnes placées sous contrôle judiciaire

TRIBUNAL PHOTO

MAJ 17h15 

Deux personnes ont été présentées à un juge dans l’affaire dite du happy slapping. Une jeune adolescente avait été frappée et en partie déshabillée à Saint-Etienne il y a de cela une dizaine de jours. La vidéo avait ensuite été diffusée sur les réseaux sociaux. 

Un jeune homme majeur et une jeune femme mineure ont été présentés à un juge dans l’affaire de la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Dessus, on y voit une jeune femme frappée et en partie déshabillée par une autre personne. Les deux personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Le parquet précise ce mardi soir que ces deux individus entendus par les enquêteurs ont filmés les faits et ont pu y participer. « Ils s’étaient présentés d’eux-mêmes, le mineur ayant toutefois été largement incité par sa mère ».

En attendant, les investigations se poursuivent. Une information judiciaire a été ouverte notamment pour violences volontaires aggravées.

C’est la sûreté départementale qui a été saisie de ces faits constitutifs de violences aggravées par la réunion et la préméditation et d’agression sexuelle en réunion mais aussi de  « happy slapping » (enregistrement et diffusion de la vidéo de ces faits)