La colère des salariés de Nexter à Roanne

Les syndicats affirment avoir découvert en plein deuil national la publication au journal officiel d’un décret de privatisation de Nexter. Le groupe industriel d’armement, basé notamment à Roanne, pourra donc à présent appartenir totalement à des fonds privés. Les syndicats, la CGT en tête, estiment que le situation actuelle de la France devrait à l’inverse justifier que l’Etat reprenne la main sur les moyens permettant d’assurer la sécurité du territoire et les équipements de nos armées. Mais au-delà de la décision elle-même, c’est le timing qui est fustigé.

Rédacteur en chef
Infos matinée