La Loire touchée par un cas de cheval mutilé

Voiture-de-gendarmerie-1024x683

Un cheval avec l’oreille et le museau coupé a été retrouvé ce lundi par son propriétaire à Sainte-Colombe-sur-Gand. Une enquête a été ouverte. 

On ignore la raison de ce geste, ni même qui pourrait en vouloir aux chevaux, mais une sorte de gang de tueurs de chevaux semble sévir dans l’Hexagone. Une quinzaine d’animaux ont été mutilés au cours des dernières semaines dans la Somme ou encore le le Puy-de-Dôme. Vendredi dernier, c’est dans la Jura qu’un animal a été retrouvé mort et mutilé.

Mais désormais, la Loire est aussi touchée. Un cheval a été retrouvé mort dans un pré. C’est le propriétaire qui a retrouvé l’animal lundi. Mais sa mort remonterait à vendred, une mort a priori naturelle. Seulement l’animal présente des mutilations :  une oreille coupée, un œil retiré et le museau tranché.

La gendarmerie de la Loire a ouvert une enquête pour « vol et recel d’organes d’animaux »