La Maison Bayle a 50 ans : 7 choses à savoir sur la boucherie emblématique de La Grand-Croix

© Maison Bayle

[Publi-rédactionnel] Boucherie-charcuterie, traiteur et pâtisserie : la Maison Bayle comble les habitants de la Vallée du Gier depuis un demi-siècle. Trois générations s’affairent dans l’arrière-boutique pour proposer des produits de qualité. À l’occasion du 50e anniversaire, les clients peuvent participer à un jeu lors de leur passage en caisse avec notamment une voiture à gagner.

1. Une histoire de famille

André, Olivier et Lucas. Trois bouchers, trois générations. Le premier a créé la boucherie Bayle le 1er avril 1972 à La Grand-Croix, rue Louis Pasteur. Le deuxième a repris l’affaire familiale en 2009, avant d’être rejoint à son tour par le troisième. Si André est officiellement retraité, il vient régulièrement appuyer son fils et son petit-fils dans la Maison Bayle, rebaptisée ainsi l’an dernier pour refléter son offre élargie.

2. Un grand jeu pour fêter les 50 ans

La Maison Bayle va fêter son demi-siècle d’existence le samedi 2 avril avec des animations devant la boutique du 47 rue Pasteur, avec une façade fraîchement rénovée. Et jusqu’au 12 avril, les clients peuvent participer à un jeu-concours lors de chaque passage en caisse. Cinquante personnes tirées au sort seront conviées à un évènement le 23 avril, lors duquel chacun repartira avec un cadeau. Le 1er lot est une voiture, la Peugeot 208 GT Line !

jeu-maison-bayle

3. Plus seulement une boucherie

Si la boucherie demeure le métier premier de l’entreprise familiale, elle a développé au fil des années les activités de traiteur et pâtisserie. Et depuis les derniers travaux, le magasin de 300 m² abrite un rayon épicerie proposant un large panel de produits à forte connotation locale. De quoi s’approvisionner de l’apéritif au dessert ! La Maison Bayle se veut par ailleurs le traiteur du quotidien, avec des préparations à emporter pour un repas ou un évènement.

4. Des viandes de nos régions

La Maison Bayle s’évertue à se fournir en viande origine France. Bœufs de race limousine, volailles des Landes et de la Bresse… mais aussi des productions du territoire comme la viande de bœuf AOP Fin Gras du Mézenc, les porcs et agneaux de Haute-Loire ou encore les volailles du Forez. L’établissement a notamment noué des partenariats avec une vingtaine d’éleveurs. La famille Bayle se déplace pour sélectionner les meilleurs veaux.

© Maison Bayle

© Maison Bayle

5. Une clientèle de proximité

Elle aussi est intergénérationnelle. Facilement accessible depuis la sortie 13 de l’A47, la Maison Bayle est un point de passage pour les actifs sur l’axe Saint-Étienne – Lyon entre Saint-Chamond et Rive-de-Gier. Mais on vient d’au-delà de la vallée du Gier pour faire le plein de viandes, plats et pâtisseries artisanales. Lorsque ce n’est pas la Maison Bayle qui se déplace pour aller à la rencontre de ses clients ! Depuis le confinement, la boucherie est présente sur les marchés des Monts du Lyonnais afin d’éviter à ses habitués de longs déplacements pour retrouver leurs produits favoris. Qu’ils soient locaux ou d’ailleurs, les clients apprécient la qualité des produits, l’étendue du choix et le conseil du boucher.

6. La bûche de viande by Bayle, la spécialité maison

Parmi les nombreux prix et récompenses remportés par l’établissement, le succès au World Butchers Challenge 2016 est une fierté et aussi un label de qualité. Les trois lauréats ont d’ailleurs créé dans la foulée un produit unique et original, la Bûche de viande. Un rôti revisité aussi facile à cuire que découper pour surprendre ses invités lors des fêtes de fin d’année, sans se compliquer la tâche en cuisine. Une exclusivité de la maison !

© Maison Bayle

© Maison Bayle

7. La fibre formatrice

En 50 ans, plus de 300 apprentis sont passés par la Maison Bayle. Ils sont près d’une vingtaine aujourd’hui sur les différents métiers de bouche (boucherie, traiteur, pâtisserie) parmi une soixantaine de collaborateurs au total. Dont une bonne partie a effectué son apprentissage dans l’entreprise ! Elle recrute chaque année de nouveaux jeunes souhaitant apprendre le métier au contact de professionnels aguerris. CAP, BP, mentions complémentaires : ils trouvent dans la Maison Bayle le parfait cadre pour progresser, en parallèle de leur formation en CFA. Vous êtes intéressés par les métiers de bouche ? N’hésitez pas à prendre contact avec l’entreprise située à La Grand-Croix !

© Maison Bayle

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne