La relaxe pour l’ancien directeur de l’office de tourisme de Saint-Etienne

Justice… L’ancien directeur de l’office de tourisme de Saint-Etienne a donc été relaxé. Quatre salariés, trois femmes et un homme, l’avaient attaqué en justice, notamment pour harcèlement moral. Des faits qui auraient été commis entre 2007 et 2010. Deux mois après l’audience, le délibéré est donc tombé hier. Même si le tribunal correctionnel reconnait qu’il a « créé un climat délétère », il n’y a pas de « faits précis et concordants » pour prononcer une condamnation.

Rédacteur en chef
Infos matinée