L’agresseur de Marin jugé à partir de ce mercredi devant la Cour d’Assises des mineurs du Rhône

C1gQo_7UQAEYGCK-537x298

Un procès retentissant dans l’actualité ce mercredi… C’est ce mercredi matin que le procès de l’agresseur du jeune Marin s’ouvre devant la Cour d’Assises des Mineurs, à Lyon. Marin, rappelez-vous, c’est ce jeune supporter stéphanois agressé à Lyon en novembre 2016, pour être venu en aide à un couple importuné par un groupe de jeunes gens.

Rappel des faits

La vie de Marin a basculé le 11 novembre 2016 à Lyon… Le jeune homme, âgé de 20 ans, s’interpose alors qu’un couple de quinquagénaire est agressé verbalement pour s’être embrassé. Non content de son intervention, l’agresseur, 17 ans à l’époque des faits, se muni d’une béquille et frappe sa victime à deux reprises à la tête… Un déferlement de violence qui plongera Marin pendant plusieurs semaines dans le coma.

L’affaire avait ému, et de nombreux témoignages de soutien avaient émergé… Une page Facebook « Je soutiens Marin » a été créée par la mère du jeune homme, et rassemble aujourd’hui près de 192.000 personnes. On peut y suivre les évolutions de Marin, qui a subi quatre trépanation en un an et demi… Le jeune homme a également pu rencontrer le Pape François, il y a quelques semaines au Vatican, évoquant pendant 25 minutes le pardon et la vie avec le handicap.

15 ans de prison encourus

Car si les séquelles définitives sont difficilement quantifiables, l’incapacité permanente devrait se situer entre 20 et 65%. Ce dimanche, Marin annonçait sur sa page Facebook quitter le centre suisse dans lequel il suivait sa rééducation, pour une évolution jugée insuffisante par les médecins. L’agresseur de Marin sera donc jugé jusqu’à vendredi, pour violences avec arme suivie de mutilation ou infirmité permanente. Il encourt 15 ans de réclusion. Mais sa défense tentera de faire retenir l’excuse de minorité qui ferait baisser la peine de moitié.

À noter que les débats devraient se tenir à huis-clos. Un procès que nous suivrons avec notre envoyé spécial à Lyon, Anthony Verpillon.

Rédacteur en chef
Infos matinée