L’association Anges des Eaux Vives alerte sur la scolarisation des enfants aveugles dans la Loire

20637967_460007837705461_9063460748774870221_n

Le vendredi 25 février dernier, avec les élus parlementaires, départementaux, métropolitains et municipaux ils ont envoyé une lettre au Premier Ministre pour mobiliser sur la scolarisation des enfants déficients visuels dans la Loire.

Une association qui accompagne les enfants handicapés

L’association Anges des Eaux Vives, créé en 2012, aide tous les enfants handicapés. Elle a pour but de financer du matériel qui n’est pas remboursé intégralement par la Sécurité Sociale. Jean-Pierre Janisset le fondateur et président de l’association se remémore un exemple datant d’octobre 2020 : « une petite Shérine de Saint-Etienne à qui on a offert un véhicule qui coûte 22 000 euros. C’est un cadeau complet qu’a fait l’association à cette jeune fille et à sa maman. »

Depuis 10 ans, l’association a accompagné 29 enfants et a financé 155 000 euros de matériel.

Morgan et Erwan

Depuis le début de l’année scolaire, l’association a « pris sous son aile » deux enfants déficients visuels, Erwan et Morgan. Tous les deux en CP, ils n’ont pas de structure d’accueil dans la Loire et ils doivent se rendre jusqu’à Villeurbanne tous les jours pour suivre leurs cursus.

Le président de l’association rappelle que dans la Loire aucun enseignant n’est spécialisé dans le braille et donc capable d’enseigner à des enfants en déficiences visuelles.

Le financement grâce au don

« Au sein du conseil d’administration notre souhait est de ne pas avoir de subventions, nous ne sommes pas là pour prendre l’argent du contribuable » explique Jean-Pierre Janisset. Le financement est donc assuré par les dons mais aussi grâce à quatre évènements qui ont lieu chaque année : Festi’anges un spectacle humoristique, une chasse aux œufs lors du dimanche de Pâques, l’envol des anges au mois de septembre, une kermesse géante et en octobre une grande randonnée à but caritatif est organisée.

Journaliste/Reporter