L’association Mieux Vivre à Bonson continue son combat

Moins d’une semaine après l’ouverture du contournement de Bonson entre le Pont sur la Loire et Saint-Marcellin en Forez, l’association « Mieux Vivre à Bonson » n’entend pas relâcher la pression.  La totalité du prolongement, dont le coût se monte à 65 millions d’Euros, n’est pas encore achevée. Reste encore une phase à réaliser : l’axe qui doit permettre d’arriver jusqu’à Sury-le-Comtal et dont l’ouverture est programmée dans deux ans. L’association demande à ce que les travaux aillent plus vites. Des banderoles ont été déployées à plusieurs endroits dans Bonson. De son côté, le conseil départemental confirme une reprise des travaux dès le début de 2016 et une mise en service de la totalité du contournement avant fin 2018.

Rédacteur en chef
Infos matinée