Laurent Wauquiez à l’assaut du Mont Mézenc et de la tête des Républicains

Droits d'image - ParisMatch.com

« La Droite est de retour », ce sont les mots dimanche après-midi, de Laurent Wauquiez, avant d’aborder la montée du Mont Mézenc, à cheval entre l’Ardèche et la Haute-Loire. Le président de la Région Auvergne-Rhône Alpes, a profité de sa traditionnelle ascension estivale pour lancer officiellement sa campagne pour briguer la tête du Parti Les Républicains.

Wauquiez, le favori

Laurent Wauquiez avait déjà annoncé sa candidature dans une interview au Figaro en fin de semaine. Il est vu comme LE grand favori pour ce poste, qui doit ensuite permettre de reconstruire la Droite en vue des échéances nationales à venir. Une montée du Mont Mézenc en compagnie de plus d’un millier de sympathisants et militants. Parmi eux, Axel Dugua, le nouveau responsable des Jeunes Républicains du 42. Pour lui, aucun doute. Laurent Wauquiez est « l’homme de la situation »

L’élection du nouveau président des Républicains aura lieu les 10 et 17 décembre prochains.

Au niveau, local, Laurent Wauquiez bénéficie du soutien du maire de Roanne, Yves Nicolin, qui n’a pas pu se rendre au Mont Mézenc, ce dimanche. Ou encore du député Dino Cinieri.

Droits d'image - ParisMatch.com

Journaliste