Le Chalon de Choulet fait plier la Chorale de Roanne (58-64)

Georges Burellier

Georges Burellier

Cinquième défaite en sept journées pour la Chorale de Roanne samedi soir ; la deuxième de la semaine mais la première à domicile, à la Halle contre l’Elan Chalon (58-64). Les basketteurs roannais sont tombés contre la nouvelle équipe entraînée par Jean-Denys Choulet, accueilli par une standing ovation et reparti sous les sifflets après avoir refusé la poignée de main de son ex-assistant Fred Brouillaud. Comme à l’accoutumée, la Chorale a fait la course en tête dans ce match, grâce à une meilleure adresse aux tirs (42% contre 35%). Mais le déficit roannais au rebond (34 prises à 48) a permis aux Bourguignons de rester dans le match, avant de forcer la décision dans le money time. Ils ont profité de l’avarie offensive des Choraliens comme ils en ont la cruelle habitude à ce moment du match depuis le début de la saison.

Malgré Samnick et Lyons

La solide prestation de Victor Samnick (19 points et 9 rebonds) ni l’apport offensif de Mark Lyons (12 points en 20 minutes) n’ont suffi à décrocher une troisième victoire cette saison : la travail de mamouth de Jon Brockman côté chalonnais (14 rebonds dont 8 offensifs) a maintenu la menace sur la Chorale, menace qui s’est abattue sous l’effet de l’expérience de Steed Tchicamboud (15 pts) et Ilian Evtimov (8 pts et 6 rbds), bien aidés par Jbam (7 pts à 100%) et Kris Joseph (14 pts et 8 rbds) en fin de match. Les deux échecs de Yohann Sangaré, ouvert à l’extérieur dans le money time, ont également pesé lourd dans l’échec des Roannais, qui glissent un peu plus au classement. Ils recevront le STB Le Havre mardi 26 novembre à 20h45, pour le compte de la 8e journée de ProA.

Réactions

Victor Samnick (Chorale)

Jean-Denys Choulet (Chalon)

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne