Le collectif ligériens « Pour que personne ne dorme à la rue » interpelle l’Etat

Photo du gymnase stpéhanois zoomdici.fr décembre 2014

Comme chaque année, le 31 mars sonne la fin de la trêve hivernale. Conséquence : les expulsions locatives reprennent de même que les coupures de gaz et électricité pour ceux qui ne paient pas leurs factures.

Le Gymnase à La Rivière fermé

Le Gymnase du quartier La Rivière à Saint-Etienne, réquisitionné pour le plan hiverna,l a fermé ses portes ce lundi matin. Le collectif « Pour que personne ne dorme à la rue » était sur place samedi soir. Il pouvait accueillir jusqu’à 80 personnes les soirs de cet hiver. Pour le porte- parole Jean-François Peyrard, ce n’est pas normal. « Les initiatives citoyennes, c’est une chose mais le gouvernement doit prendre ses responsabilités ». Le collectif qui réunit une quarantaine d’associations se réunira mi-avril pour faire un point sur la situation.

La fondation Abbé Pierre dévoile un plan

La fondation Abbé Pierre dévoile ce lundi un plan pour que plus personne ne dorme dans la rue d’ici à 10 ans. Elle veut mobiliser les candidats à la présidentielle avant le premier tour, le 23 avril. Actuellement, en France, au moins 143 000 personnes sont sans domicile, dont 30 000 mineurs: c’est 50 % de plus qu’en 2001.

Photo du gymnase stpéhanois zoomdici.fr décembre 2014