Le premier vainqueur d’étape à Saint-Etienne se souvient…

images.jpg

Le suspense est à son comble. Le tracé définitif du 101ème Tour de France est sur le point d’être dévoilé. Un secret très bien gardé chaque année même si quelques indiscrétions ont fuité cet été.

Jusqu’ici, nous ne pouvions évoquer qu’au conditionnel l’éventuel passage de la Grande Boucle à Saint-Étienne. Passage fortement pressenti certes mais ce mardi, la rédaction d’ACTIV s’est vue officiellement confirmer l’information selon laquelle le peloton s’arrêterait bien dans la capitale ligérienne le 17 juillet prochain.

Saint-Étienne est désignée ville-étape 2014 pour la 25ème fois de son histoire et 64 ans après avoir accueilli pour la première fois la petite Reine. C’était le 3 août 1950. Ce jour là, c’est Raphaël Geminiani qui fut le premier à franchir la ligne d’arrivée. Ce Clermontois a aujourd’hui 88 ans mais ses souvenirs sont intacts. Sur l’antenne d’ACTIV, il revient sur sa victoire mais pas seulement. Il évoque également « l’hypocrisie » qui règne également dans le milieu. Ecoutez…