Le très puissant ouragan Irma vu de la Loire

photo DR

Le bilan est encore très provisoire après le passage de l’ouragan Irma sur les Petites Antilles françaises. Un ouragan « d’une intensité sans précédent sur l’Atlantique », qui aurait fait au moins 8 morts et une vingtaine de blessés. Les îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont été durement touchées. Saint-Martin, qui a été dévastée à 95% selon les informations qui nous parviennent. La ministre française des Outre-Mer Annick Girardin est arrivée en Guadeloupe la nuit dernière pour évaluer la situation.

Le gouvernement a annoncé l’envoi de gendarmes mobiles, la mobilisation de deux frégates de la Marine nationale, et d’un avion de l’armée de l’air. Le président français Emmanuel Macron se rendra dans les zones touchées « dès que possible » selon l’Elysée. Un numéro d’urgence a été mis en place par les autorités si vous avez de la famille ou des proches sur place aux Antilles. Il s’agit du 01 82 71 03 37 

« On est sous le choc »

En Guadeloupe, on s’était préparé aussi à affronter l’ouragan Irma… Mais l’île a été relativement épargnée par rapport à Saint-Barth et Saint-Martin. Sophie Baconin est Ligérienne, installée en Guadeloupe où elle journaliste pour France Antille depuis 2 ans et demi. Sur son compte Twitter, elle a posté il y a quelques heures plusieurs photos :  « Pas de dégâts majeurs », écrit-elle.

Voici son témoignage au micro de Marie Dufour  :  

Un phénomène possible chez nous ?

Un ouragan comme Irma – avec des vents à près de 300 km/h, peut-il survenir chez nous dans la Loire ? En Méditarrannée, on a déjà vu de petits cyclones que l’on nomme « médicane ». Il faut savoir que les ouragans et les cyclones perdent en intensité et meurent en général lorsqu’ils entrent en contact avec les terres. Ecoutez les explications de Thomas de Météo 42 :

 

 

photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée