L’entreprise Devernois placée en redressement judiciare

Photo Page Facebook Devernois

L’entreprise Devernois, basée au Coteau, est placée en redressement judiciaire. En cause : une baisse des ventes en raison notamment du deuxième confinement en novembre. 

Devernois SA et Sofrade, qui comptent 210 salariés en tout, ont été placés en redressement judiciaire. Conséquence, le groupe, basé au Coteau dans le Roannais, va être placé en observation pendant 6 mois. Deux administrateurs judiciaires ont été désignés par le tribunal de commerce de Roanne.

Un redressement judiciaire en raison du contexte économique 

Derrière cette décision judiciaire, on retrouve le contexte économique dû à la crise du COVID. En cause : les fermetures des commerces en mars puis en novembre avec les deux confinements.

Thierry Brun, président du directoire, évoque « deux millions d’euros de perte supplémentaire à cause du deuxième confinement en novembre, du couvre-feu et du décalage des soldes ».

Photo Page Facebook Devernois