Les pharmaciens, bientôt appelés à vacciner

vaccination-1215279_1920

Après Pfizer/BioNTech et Moderna, c’est au tour du vaccin d’Astrazeneca d’être validé par la Haute Autorité de Santé (HAS). Une validation qui va permettre d’accélérer la campagne de vaccination, puisque pharmaciens, infirmiers et sages-femmes pourront eux-aussi vacciner.

C’est une bonne nouvelle pour la campagne de vaccination en France. La HAS a validé le vaccin Astrazeneca le 2 février dernier, et recommande qu’il puisse être injecté « par les pharmaciens et les sages-femmes, en plus des infirmiers et des médecins ».

Notamment grâce à sa facilité d’utilisation puisque la Haute Autorité de Santé précise que ce vaccin est « très facile à manier, et très comparable à celui de la grippe dans son utilisation ». Olivier Rozaire, président de la chambre syndicale des pharmaciens de la Loire, nous a confié les avantages de ce nouveau vaccin.

 

« Il faut mobiliser toutes les forces vives »

La recommandation de la Haute Autorité de Santé a tout de même fait réagir. Jean-Paul Hamon, président d’honneur de la Fédération des médecins de France, n’a pas caché son agacement face à cette décision.

« Le problème des vaccins, c’est qu’il y a quand même des petits risques, mais qui ne sont pas négligeables, d’allergie et de choc anaphylactique. Donc, il faut quand même que les pharmaciens et les sages-femmes apprennent à gérer un choc anaphylactique et qu’ils aient de l’adrénaline »,  Jean-Paul Hamon au micro de France Info.

Olivier Rozaire, n’est pas de cet avis et affirme qu’il faudra « mobiliser toutes les forces vives » dans cette campagne de vaccination.

 

500 000 créneaux de vaccination disponibles dès ce vendredi 

L’annonce a été faite par Jean Castex lors de son point presse hebdomadaire. 1,7 millions de nouveaux créneaux de vaccinations vont être disponibles dans les prochaines semaines pour accélérer la cadence. 500 000 rendez-vous sont disponibles dès ce vendredi pour une injection de la première dose fin février.

Sujet signé Romain Bruyas

 

Journaliste
Infos après-midi