Les prix pourraient bien augmenter encore en juin selon l’INSEE

Photo d'illustration Pixabay

L’INSEE annonce une inflation de 5,4% en juin. 

Les prix pourraient bien encore augmenter le mois prochain selon les dernières prévisions de l’INSEE. Selon l’institut statistique, l’inflation sera de 5,4%. 

Conséquence, il devrait y avoir un impact sur la croissance française au deuxième trimestre mais elle pourrait être de l’ordre de 0,25%. On le rappelle au premier trimestre, la croissance avait été nulle.

Hausse du prix des denrées alimentaires 

Les prix devraient notamment augmenter du côté des denrées alimentaires mais aussi pour l’énergie.

Comptez une hausse d’environ 24% pour les produits industrielles, 27% pour les produits agricoles et 70% pour les céréales.

La sécheresse pourrait accentuer les choses 

Dans le même temps, le Ministère de l’Agriculture lui met en garde face à la sécheresse. La vague de chaleur de cette semaine devrait en effet avoir un impact sur les récoltes notamment celle du blé.

Les cultures d’hiver, comme le blé ou l’orge, qui sont aujourd’hui en phase de développement, commencent à connaître des situations qui vont affecter les rendements. Ministère de l’Agriculture

Un constat partagé par la FNSEA, le syndicat agricole.

Aucune région n’est épargnée. Chaque jour qui passe, on voit des sols se craqueler. Même dans le Nord, les céréales ont soif. Si cela continue comme ça, ceux qui ont la possibilité d’irriguer vont s’en sortir, les autres auront des baisses de rendement dramatiques. FNSEA

Face à la sécheresse, le gouvernement avait annoncé fin-avril débloquer 100 millions d’euros pour la filière agricole. Le but : les aider à s’adapter et notamment à créer des retenues d’eau.

Photo d'illustration Pixabay