Les Verts volent en éclats

ASSE KARA PERRIN 002

Face à une adversaire niçois qui marchait sur l’eau, les Stéphanois ont livré une rencontre bien trop naïve pour espérer endiguer les vagues niçoises.

Le calvaire a commencé bien tôt dans la rencontre quand Koziello ouvrait la marque à la 5ème minute de jeu. Les Verts réagissaient alors et Perrin égalisait en reprenant avec opportunisme une frappe de Lemoine venue s’écraser sur la barre (19ème). C’est à ce moment là que le match a tourné. Beric bénéficiait de deux occasions qu’il ne convertissait pas, butant sur Hassen, puis manquant le cadre.

Ben Arfa, tout feu tout flamme lui, ne manquait pas de réalisme quand il reprenait un centre perdu au second poteau (39ème) et 7 minutes plus tard quand il « déposait » la défense pour ajuster Ruffier. En seconde période, les Verts partis à l’abordage oubliaient de défendre et laissait Seri partir dans leur dos et conclure la quatrième occasion niçoise par une quatrième but.

Ni l’expulsion de Mendy (62ème), ni celle de Le Marchand (81ème), ni même le pénalty accordé aux Verts et expédié en kop nord par Baebeck n’auront changé le résultat. Les Verts ont été giflés par Nice en espérant qu’il ne s’agisse que d’une piqure de rappel.

Réactions d’après match :

 

Journaliste
Commentateur sportif