Lorette : Une polémique autour du maire après des propos tenus sur l’Algérie

LORETTE

Les propos ont été tenus dans le bulletin trimestriel de la ville. 

Gérard Tardy, le Maire de Lorette, au coeur d’une polémique. Et pour cause, dans le dernier bulletin trimestriel de la ville, il évoque l’Algérie. Dans une double-page, il évoque notamment les « odieuses déclarations (d’Emmanuel Macron) faites en Algérie le 16 février 2017 ». Le Chef de l’Etat avait parlé de « crime contre l’humanité » au moment d’évoquer la colonisation.

Le maire de 82 ans va plus loin :   » C’est lui (le gouvernement algérien) qui devrait remercier la France de pouvoir profiter de tout ce que nous lui avons laissé après notre départ ! ».

Depuis le groupe d’opposition à la mairie a pris position et demandé à Gérard Tardy d’arrêter de diviser et stigmatiser.

Le maire de Lorette avait déjà suscité la polémique notamment en 2016 où il était demandé aux musulmans de respecter un ramadan « silencieux et à découvert ». Message retransmis sur les panneaux d’affichage de la ville.