Manif contre la Loi Travail à Saint-Etienne : des commerces tagués place de l’Hôtel de Ville

La manifestation anti Loi Travail ce mardi 17 mai 2016 à Saint-Etienne / ACTIV RADIO

« Retrait de la Loi Travail »… Plusieurs centaines de manifestants ont scandé ces mots ce midi place de l’Hôtel de Ville à Saint-Etienne, poussés par les organisations syndicales. Nouvelle journée de mobilisation ce mardi avec deux manifestations dans la Loire : à Roanne, où un cortège est parti du pont du Coteau direction l’Hôtel de Ville. Et à Saint-Etienne, donc. Le point de départ était la Bourse du Travail. Le long du parcours, des commerces et des agences bancaires ont été tagués place de l’Hôtel de Ville: La Poste, la Caisse d’Epargne, LCL, la BNP, Monop et même la mairie ont été visés.

Pour Sylvain Valla, secrétaire général de l’Union locale des CGT, il ne s’agit pas de dégradations mais simplement d’une expression de la colère

« Nous, ici, on veut travailler et être tranquille »

Les enseignes, notamment les agences bancaires prises pour cible par les manifestants, ont baissé le rideau avant la pause de déjeuner. Seul commerce à ne pas avoir été touché, le restaurant Le Glasgow. Sa gérante Nadia au micro de Charly Kadima

Dans leurs discours prononcés sur les marches de la mairie, les syndicalistes stéphanois s’en sont pris aussi à un homme : Jean-Louis Gagnaire, dont la permanence a été envahie par quatre jeunes manifestants jeudi dernier, venus accrocher une banderole au balcon. Le député PS de la Loire a fait savoir qu’il allait porter plainte. Les syndicats lui reprochent son soutien à l’utilisation du 49-3.

IMG_8208.JPG

Les syndicats avancent un chiffre : 6.000 manifestants au plus fort de la mobilisation à Saint-Etienne. Six fois moins selon les autorités.

 

La manifestation anti Loi Travail ce mardi 17 mai 2016 à Saint-Etienne / ACTIV RADIO