On respire mieux aujourd’hui qu’il y a 10 ans, selon Air Rhône-Alpes

pollution-new.psd_.jpg

L’observatoire Air Rhône Alpes dresse le bilan de la qualité de l’air en région… Les résultats sont positifs pour l’année 2014 qui enregistre moitié moins d’épisodes de pollution qu’en 2013 : 14 contre 29… Cette situation s’explique par des conditions météo favorables avec un hiver doux et un été pluvieux. On constate que l’on respire mieux qu’il y a 10 ans…  La météo peut être alliée ou ennemie de la qualité de l’air… Explications de Isabelle Clostre, coordinatrice pour Air Rhône Alpes

Pour autant, il ne faut pas relâcher les efforts au niveau individuel : le transport routier et le chauffage au bois non performant restent les sources de pollution où la marge de progression est la plus importante. Attention aussi aux déchets de jardin : c’est interdit et très polluant… Brûler 50kg équivaut à parcourir 6.000 kms en voiture diesel. Isabelle Costre nous explique pourquoi

Dans la Loire, l’agglomération stéphanoise est la plus impactée par le dioxyde d’azote propre au trafic routier. Mais les milieux ruraux ne sont pas épargnés par les particules fines càd aux poussières dans l’air liées au chauffage au bois… Privilégiez des appareils performants labellisés flamme verte 5 étoiles…

Sujet signé Marie Dufour / Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée