Pacte de responsabilité : « où trouver les 35 milliards d’euros ? »

Logo UDAF de la Loire

L’UDAF de la Loire (Union départementale des Associations Familiales) s’interroge après l’annonce, par François Hollande, de la suppression à l’horizon 2017 des cotisations familiales, aujourd’hui à la charge des employeurs, dans le but d’alléger le coût du travail et donc de favoriser l’emploi. Ces cotisations servent notamment à financer les aides versées par les Caisses d’Allocation familiale.

Ce fameux pacte de responsabilité, présenté début janvier par le chef de l’État, prévoit de décharger le patronat de cette taxe.

Ce sont donc 35 milliards d’euros qu’il va falloir trouver sans que les bénéficiaires de ces aides financières ne soient impactés.

Marcel Cognasse, responsable de l’action familiale à l’UDAF42, est sceptique. Il craint que ce soit au final les familles qui en pâtissent :

A ce jour dans la Loire, 138 000 allocataires bénéficient d’une aide financière.

Pour compenser les 35 milliards d’euros manquant, le Gouvernement réfléchit notamment à augmenter la CSG ou la TVA mais aussi à réduire les dépenses de l’État.