Prématurité : les bébés représentent 6% des naissances en France

2048x1536-fit_photo-archive-bebe-premature-a-naissance-centre-hospitalier-lens-4-decembre-2013

Dans le cadre de la journée internationale de la prématurité, le CHU de Saint-Etienne organise des échanges ce jeudi dans le hall du pôle Mère-Enfant. L’occasion de s’intéresser à ces bébés, nés trop tôt, qui représentent environ 6% des 800 000 naissances en France.

L’importance des parents

Un bébé est considéré comme prématuré s’il naît avant 37 semaines. Autrement dit, avant le huitième mois de grossesse. Les spécialistes parlent de grande prématurité avant 32 semaines. Puis d’extrême prématurité si le nourrisson voit le jour avant 28 semaines. Les parents qui subissent un véritable traumatisme deviennent de véritables partenaires de soins. Tout est faciliter en milieu hospitalier pour qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle.

Une seule unité de réanimation dans la Loire

Le service de l’Hopital Nord comporte trois unités. La réanimation, l’unique dans le département de la Loire, qui prend en charge des enfants en grande difficulté (14 lits). Les soins intensifs où les bébés sont capables de plus d’autonomie au niveau respiratoire et digestif notamment (6 lits). Enfin, avant le retour à la maison, l’unité néonatologie avec des chambres mères-enfants qui permettent une transition en douceur (18 lits).

Les infirmières de l'unité néonatalogie

Les infirmières de l’unité néonatalogie

Comment explique t-on la prématurité ? Quelles sont les avancées techniques ?

Dans la région, le réseau SEVE aide au suivi des enfants prématurés.