Prime, meilleures conditions de travail : les aides à domiciles veulent se faire entendre à Saint-Etienne

106372062_3232479706774032_1394903195891172135_n

Ils étaient plusieurs dizaines à se rassembler ce mercredi après midi, aux abords de la préfecture à Saint-Etienne.

Les manifestants réclament plus de moyens pour les aides à domiciles, à l’appel de la CGT.  Parmi les revendications, les revalorisations salariales, de meilleures conditions de travail en passant par l’augmentation de l’indemnité kilométrique. On écoute Muriel Proyat, secrétaire délégué du PCI à Rive-de-Gier, et aide au maintien à domicile :

Une prime de 1 500 euros, quel que soit le statut 

Il est question également de cette prime de 1 500 euros, souhaitée pour tous les salariés du secteur. Cette aide doit être suivie d’une hausse générale des salaires selon Maria, elle est aide à domicile, pour l’ADMR de la Pacaudière :


Les aides à domiciles se disent être oubliées par le gouvernement. Les réactions de Muriel Proyat :

Même son de cloche pour Mireille Carrot, secrétaire général adjointe de l’union départemental CGT de la Loire :

Sujet signé Enzo Martinet 

Journaliste
Infos après-midi