[Publi-rédactionnel] A Renaison, le cabaret l’Élégance rouvre ses portes le 12 septembre

cabaret-elegance-oniric

Après six mois d’inactivité en raison de la crise sanitaire, le cabaret l’Élégance à Renaison reprend ses représentations à partir 12 septembre. Avec un protocole sanitaire où rien n’a été laissé au hasard afin de garantir les meilleures conditions d’accueil autour du spectacle Oniric, Le monde des rêves.

C’était quelques jours avant que le rideau tombe sur la France en mars dernier, avec un confinement qui allait mettre un coup d’arrêt à la vie culturelle et sociale. Moins de cinq ans après son ouverture à Renaison, le cabaret l’Élégance accueillait son 100 000e spectateur, signe d’un succès fulgurant pour l’établissement créé par Frédérick Arno. «C’était une consécration, nous étions à 300 personnes par représentation en moyenne» se souvient le directeur des lieux, devenus le troisième cabaret le plus important en province. Et puis le Covid-19 a brisé ce bel élan, plongeant les 14 artistes de la revue au chômage partiel et laissant 6000 réservations jusqu’à fin juin en suspens. «Certains cabarets ne s’en remettront pas» regrette Frédérick Arno. Le sien si.

Oniric, le spectacle s’adapte aussi

La rentrée coïncide avec la réouverture de ce lieu dédié au music-hall à moins d’un quart d’heure à l’ouest de Roanne, le seul du genre dans la Loire. «Nous avions l’espoir de reprendre les spectacles en mai puis en juin, mais nous n’y étions pas autorisés et on a ensuite préféré laisser passer l’été pour nous préparer à notre sixième saison en septembre», retrace le directeur du cabaret l’Élégance. «Il a fallu reprendre les répétitions, adapter le spectacle à certaines contraintes dues aux mesures sanitaires, mais aussi et surtout adapter notre accueil pour offrir le maximum de sécurité et de confort à notre clientèle.» Avec une vaste scène de 200 m², pas de problème de distanciation pour les artistes de la revue Oniric, Le monde des rêves, mais les gestes barrière ne s’appliquent à eux que lorsqu’ils en descendent pour des séquences du spectacle au milieu des spectateurs. «On a dû prévoir de les masquer, mais pas question de porter un masque chirurgical !» glisse Frédérick Arno. «Nos couturières ont donc œuvré à des masques adaptés aux tenues de notre spectacle.»

cabaret-elegance-oniric-final

Si les artistes se prêtent à des tests Covid régulier, le gros morceau pour la direction du cabaret l’Élégance est bien le protocole sanitaire qui s’applique au public. La jauge a ainsi été limitée à 250 personnes maximum contre 450 en temps normal, mesures de distanciation obligent. «Nous sommes allés au-delà des recommandations» souligne Frédérick Arno, qui indique que le port du masque est obligatoire entre l’entrée et la table depuis laquelle les spectateurs assistent au dîner-spectacle. «Nous avons placé du gel hydro-alcoolique à plusieurs endroits, et nous avons aussi investi dans des lampes germicides qui détruisent les bactéries et les virus grâce à leurs rayons UV. Nous les activerons après chaque spectacle afin de désinfecter les lieux en plus du nettoyage habituel. Et nous avons aussi recruté une personne chargée de garantir la propreté lors des représentations, en stérilisant les poignées de porte régulièrement par exemple.»

Pas de surcoût lié au protocole sanitaire

Les conditions sont réunies pour que le spectacle Oniric, Le monde des rêves retrouve son public à partir du 12 septembre à raison de 3 à 4 spectacles par semaine du jeudi au dimanche. «Nous avons pu reprogrammer la moitié des réservations du premier semestre sur les prochaines semaines, mais il reste des places et on espère que les spectateurs de la région et d’ailleurs seront au rendez-vous» confie le directeur du cabaret l’Elégance. «Les groupes, qui constituent plus de la moitié de notre clientèle, nous ont donné rendez-vous en 2021, on attend donc essentiellement des couples et des réservations individuelles. On a fait le maximum pour leur offrir le meilleur des accueils sans aucun surcoût sur nos tarifs. C’est un effort que l’on fait pour redonner du bonheur aux gens.»

Réservations en ligne à partir 42€ sur cabaret-elegance.fr

Pochettes cadeau en vente au local du cabaret l’Élégance à Roanne (118 rue Lucien Sampaix)

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne