[Publi-rédactionnel] GTI Immobilier revient sur une année 2019 exceptionnelle pour le marché ligérien

© GTI Immobilier

Le réseau d’agences GTI Immobilier a observé de près l’année record pour les transactions dans l’ancien en 2019 dans la Loire et la Haute-Loire, mais aussi le succès croissant de l’investissement locatif à Saint-Étienne. Après vingt ans d’existence, son ancrage local et ses efforts en matière d’innovation lui ont permis d’être un acteur de premier plan dans la région.

On a dépassé le million de transactions dans l’immobilier ancien en France en 2019, et GTI Immobilier était aux premières loges pour observer cette frénésie dans la région. «Nous célébrons nos vingt ans et l’année dernière a été la plus importante pour nous en termes d’activité» acquiesce Frédéric Gerphagnon, dirigeant de ce réseau d’agences immobilières au côté de son frère Franck. Leurs 19 agences, implantées au sud de la Loire ainsi qu’en Haute-Loire, en Ardèche et dans le Cantal, ont conclu près de 750 transactions en 2019 pour un chiffre d’affaires de plus de 3 millions d’euros. De quoi asseoir un peu plus leur statut de leader du secteur sur le territoire.

L’investissement locatif a le vent en poupe à Saint-Étienne

«Les taux bas du crédit immobilier n’y sont évidemment pas étrangers, mais on ressent une conjoncture positive en dépit des mouvements sociaux récents. On a le sentiment que les clients ont moins peur de l’avenir » observe le fils du fondateur Gilles Gerphagnon. «Les maisons individuelles restent le cœur de notre offre et nous en avons vendu plus de 500 en 2019, mais on a noté une explosion de la demande autour de l’investissement locatif à Saint-Étienne» poursuit-il. «Avec ses prix bas, son profil de ville étudiante et une rentabilité locative parmi les meilleures de France, on sent que le marché stéphanois attire des investisseurs au-delà de notre département, notamment des Lyonnais et des Parisiens. Cela ne m’étonnerait pas que les prix montent assez rapidement.»

Frédéric Gerphagnon se souvient notamment de la vente d’un appartement à Saint-Étienne après une visite virtuelle, qui s’est conclue par une signature électronique sans jamais que l’acquéreur – un investisseur parisien – ne se déplace physiquement. Une transaction qui démontre la nouvelle attractivité de la préfecture ligérienne, mais aussi le virage du digital emprunté par GTI Immobilier. «Bien que nous soyons un réseau indépendant, nous avons toujours été à la pointe en termes d’innovation» reconnaît le jeune dirigeant de 35 ans. «Nous avons été parmi les premiers à proposer la visite virtuelle en 3D et la signature électronique. On regarde aujourd’hui du côté de la data et on expérimente régulièrement de nouvelles applications. Notre taille nous permet d’être une structure pilote, et cela nous donne une longueur d’avance pour adopter de nouveaux outils avant nos concurrents.»

Des agences immobilières ancrées dans leur territoire

Ni une petite agence locale, ni un grand réseau national ; GTI Immobilier est en effet un réseau d’agences immobilières d’envergure régionale, avec une cinquantaine de salariés dont 45 agents et une équipe administrative pour suivre les dossiers. «Je préfère parler de groupe plutôt que de réseau, car nos agences et nos équipes sont complémentaires» souligne Frédéric Gerphagnon. «Il existe une vraie cohésion en interne, et une grande implication dans les territoires où nous sommes implantés.» Au plus près des Ligériens et des Altiligériens, les professionnels de GTI Immobilier s’appuient sur cet ancrage local pour gagner la confiance des vendeurs et capitaliser sur une notoriété qui s’est construite sur le terrain. «Nous ne sommes pas dans une logique de fermer des agences, bien au contraire !»

© GTI Immobilier

© GTI Immobilier

De Saint-Rambert à Annonay en passant par Montbrison ou Monistrol-sur-Loire, les agences GTI Immobilier mesurent les nouvelles attentes des porteurs d’un projet d’acquisition. «La tendance n’est plus à l’éloignement des grands centres urbains. Les Stéphanois sont plus enclins à rester à Saint-Étienne, les acheteurs sont davantage attentifs aux temps de trajet. Mais la recherche d’un terrain pour avoir un coin de verdure existe toujours» explique le dirigeant du groupe. Ses prochains défis ? Frédéric et Franck Gerphagnon veulent d’abord renforcer leur position à Saint-Étienne et consolider leur image de marque comme l’illustre la rénovation en cours du siège de l’entreprise à Firminy. Ensuite, il sera temps peut-être de songer à l’ouverture de nouvelles agences en direction de Roanne et de Clermont-Ferrand…

© GTI Immobilier

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne