[Publi-rédactionnel] Liste scolaire, click & collect : les magasins Bureau Vallée prêts pour la rentrée des classes

bureau-vallee-fournitures-scolaires-publi

Les trois magasins Bureau Vallée installés dans la Loire proposent des rayons spécialement dédiés aux fournitures scolaires. Gammes, prix et services sont les meilleurs atouts du discounteur des fournitures de bureau pour séduire les familles.

Un budget de fournitures de près de 200€ en collège-lycée

Du CP au lycée et même au-delà, rentrée scolaire rime avec fournitures ! La Confédération syndicale des familles en estime le coût à 110€ en primaire, et la note fait plus que doubler à l’entrée au collège. Les fournitures scolaires, un passage obligé qui a son importance dans la réussite de l’enfant. Mais aussi une épreuve qui peut s’avérer stressante en septembre, dans une période chargée en dépenses autant qu’en trafic dans les rayons des grandes surfaces. Heureusement, il existe une alternative !

Présente dans la Loire à Saint-Priest-en-Jarez, Andrézieux-Bouthéon et Riorges, l’enseigne Bureau Vallée est spécialisée dans les fournitures de bureau. Tout au long de l’année, les professionnels – artisans/commerçants, TPE/PME et libéraux – y renouvellent leurs achats en consommables, stylos et autres équipements dédiés à l’archivage ou même à l’hygiène des locaux. Mais chaque année à la fin de la période estivale, ce sont les familles qui poussent les portes des magasins Bureau Vallée pour remplir les trousses et les cartables de leurs enfants à l’heure de la rentrée des classes.

5000 références en fournitures scolaires

«La rentrée, c’est un vrai rendez-vous avec le grand public pour nous chaque année» reconnaît Mathieu Peyron, gérant des magasins Bureau Vallée de Saint-Priest-en-Jarez et Andrézieux-Bouthéon. «Nous avons une gamme large et profonde de 5000 références de la maroquinerie aux stylos et cahiers, en passant par les calculatrices et les agendas.» Les rayons dédiés aux fournitures scolaires ne sont pas à l’étroit dans les 800 m² du magasin stéphanois et les 450 m² des enseignes basées à Andrézieux et dans l’agglomération roannaise.

bureau-vallee-st-etienne

En tant que discounteur des fournitures, Bureau Vallée se positionne à la fois sur les prix bas et des produits très spécifiques. «Les fournitures spécialement adaptées aux gauchers sont très appréciées» souligne Alexandre Guilloux, gérant du magasin Bureau Vallée de Riorges. «On a aussi des calculatrices de la marque NumWorks, un produit made in France très appréciée des professeurs de mathématiques.» Toutes les grandes marques de la rentrée scolaire sont au rendez-vous :
• Bic, Paper Mate, Parker ou encore Pilot pour les stylos ;
• Clairefontaine, Conquérant, Canson et Oxford pour les cahiers ;
• Maped, Oberthur, Quo Vadis pour la papeterie et la maroquinerie, etc.

Accompagnement en magasin ou click and collect via Internet

Si les produits sous licence sont au rendez-vous, Bureau Vallée se distingue des grandes surfaces par des produits au meilleur rapport qualité-prix. Autre avantage : des linéaires qui résistent mieux aux assauts des visiteurs là où l’on doit jouer du chariot au milieu de rayons parfois dévastés dans la grande distribution… Mais la différence majeure se situe dans l’accompagnement et le service. «Nous proposons un accompagnement aux parents afin de les aider à trouver les produits dans nos rayons en fonction de la liste fournie par les enseignants» explique le gérant des magasins Bureau Vallée dans le Forez. «Cela permet de gagner du temps, mais aussi de ne pas se tromper avec le risque d’erreur d’interprétation.»

En matière de service encore, Bureau Vallée propose la préparation de de liste scolaire en ligne sur son site internet avant retrait en magasin sous 2 heures. « C’est le click and collect : on remplit son panier sur bureau-vallee.fr en ayant accès aux stocks de son magasin, et l’on vient retirer sa commande dans la foulée et sans contact » précise Mathieu Peyron. Une procédure qui prend tout son sens en cette rentrée marquée par des mesures sanitaires en lien avec le Covid-19.

Journaliste
Commentateur des matchs de la Chorale de Roanne