Reconfinement maintenu : le coup de massue pour les commerçants ligériens

Photo DR

Ils espéraient au moins un assouplissement des règles, ils sont finalement encore fermés deux semaines. Les commerçants douchés après les annonces de Jean Castex ce jeudi soir. 

Les commerçants membres de Carrément Saint-Chamond se sont mobilisés mercredi pour alerter sur leur fermeture et les conséquences économiques du reconfinement. Jeudi soir, le Premier Ministre a pris la parole mais maintient les commerces dits non-essentiels fermés. Un coup de massue selon Donatienne Coffy, vice-présidente de l’association Carrément Saint-Chamond et gérante d’une boutique de vêtements.

C’est clairement difficile à entendre. On est abattus. On est déçus mais pas vaincus, on va se battre.

Il faut dire que le mois de novembre c’est important pour les commerces

C’est un mois qui a pris une place importante, on réalise 20 à 30% de notre chiffre d’affaires. C’est un mois charnière avant décembre où on réalise un chiffre d’affaires important.

Si les commerçants ne s’attendaient pas à des réouvertures de commerces forcément, ils espéraient au moins un geste du Premier Ministre

On pensait sincèrement qu’il nous avait entendu et que les rendez-vous individuels seraient autorisés ce qui aurait permis de dégager un peu de chiffre d’affaires et sauver quelques meubles.

Désormais le Premier Ministre n’exclut pas une réouverture au 1er décembre sans pour autant l’affirmer. Des commerces fermés le mois de Noël ça serait catastrophique selon Donatienne Coffy

Il n’a pas le choix. S’il ne nous laisse pas ouvrir le 1er décembre on va avoir une cascade de faillites massives de petits commerces.

L’entretien est à retrouver en intégralité ici :

 

Photo DR