Saint-Chamond : le dernier campement de « gilets jaunes » de la Loire incendié

Photo DR

Les « gilets jaunes » du Gier ont incendié leur campement mardi soir, à quelques heures de son évacuation par la police prévue mercredi matin. Plusieurs véhicules de police ainsi que les pompiers ont été envoyés sur place ce mardi en fin de journée.

L’agglo a mis fin à la convention d’occupation du terrain

Les « gilets jaunes » de l’aire du Pays du Gier avaient reçu mardi matin un arrêté du préfet de la Loire, Evence Richard, ordonnant l’évacuation, avant mercredi 9h30, du terrain qu’ils occupent depuis plusieurs mois. Cet arrêté intervient à la demande de Saint-Etienne métropole, qui a mis fin, « pour des raisons de sécurité », à la convention d’occupation précaire d’un terrain situé en bordure d’un rond-point, accordée en fin d’année dernière.

« C’est la destruction du dernier rond-point de « gilets jaunes » du département », souligne une de ses représentantes, ajoutant : « une page se tourne, mais le combat continue. On reviendra sur ce rond-point ». Le groupe de « gilets jaunes » de l’aire du Pays du Gier est le premier de la Loire à s’être organisé en collectif, le 3 janvier dernier, à la demande de la préfecture de la Loire où il avait été reçu le jour même.

Photo DR

Rédacteur en chef
Infos matinée