Saint-Etienne : 30km de pistes cyclables provisoires dès le 11 mai

vélo

La ville de Saint-Etienne annonce en ce milieu de semaine la création de pistes cyclables supplémentaires 

Un dispositif mis en place dès le déconfinement. C’était une demande de plusieurs associations et collectifs stéphanois, comme Ocivélo. En effet, au mois d’avril, l’association stéphanoise faisait part de ses inquiétudes concernant l’utilisation des transports en commun qui « ne pourraient pas garantir la distanciation sociale et les mesures d’hygiènes » selon Florent Missemer, le président d’Ocivélo. L’association avait demandé aux élus de Saint-Etienne de favoriser la pratique du vélo pour éviter un retour trop important des voitures. Sujet à retrouver ⇒ ici ⇐. 

Quels secteurs concernés ?

Dès le 11 mai, l’aménagement de 30 km de pistes cyclables provisoire sera réalisé. « L’objectif premier est de faciliter la vie des Stéphanois tout en assurant leur sécurité sanitaire. » précise le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau. Dans le communiqué, il est précisé que la ville travaille depuis le 13 avril dernier sur la mise en place de ce déconfinement, notamment au sujet des transports. « Une des solutions est de faciliter et de favoriser la pratique du vélo. J’ai d’ailleurs dans cet esprit la, dés le début de la période de confinement, décidé de mettre en place la gratuité de l’accès au service Véliverts. » poursuit le maire de Saint-Etienne.

La liste des rues et des secteurs concernés est en train d’être établie, celle-ci s’appuie « sur l’expertise et les propositions d’Ocivélo » , à retrouver ⇒ ici ⇐ .

Pour Ocivélo, les secteurs à privilégier sont lAvenue de la Libération, le Cours Fauriel, ou encore la rue Bergson, le Cours Nadaud, Rue Mimard de la place Chavanelle à l’avenue Gruner, Cours Victor Hugo, la rue de la Richelandière, et boulevard Fraissinette. L’association propose aussi de faciliter les liaisons entre les habitations et bassin d’emplois,  avec en priorité l’avenue Albert Raimond, le secteur de Monthieu, le Boulevard urbain, de Daguerre au pont du Soleil à Châteaucreux, et enfin le Boulevard Thiers.

Le but de cette opération est de favoriser la pratique du vélo et de proposer une alternative aux transports en commun et à la voiture quand cela est possible lors du déconfinement. Les installations de matériels amovibles de stationnement de vélos seront également effectuées.

 

Journaliste
Infos après-midi

  • Arnaud

    Vous n’avez pas honte de mettre 20 millions, en temps de crise pendant que des stéphanois perdent leurs jobs et entreprises, dans des piste cyclables provisoires qui non seulement rendent la circulation des rares travailleurs compliquée, mais qui en plus ne sert à personne?! Aucun cycliste croisé depuis le début de la semaine dernière!! Si un jour on pouvait vous faire des procès pour ce genre de choses…

  • Fabrice

    Merci monsieur le maire pour ce futur boxon…je suis chauffeur de bus et quelle mauvaise surprise de constater que des axes très large habituellement, qui favorise circulation , sont littéralement divisés par deux, je voudrais bien vous voir au volant de mon bus en train de créer un chemin, sans parler des nouveaux bouchons.
    Tout ça pour 3 vélos qui vont ce courrier après !!!

    Merci