Saint-Genest-Malifaux : une brasserie lance un financement participatif pour se développer

Photo Facebook Page Brasserie de la Semène

Créée en 2017 et située à Saint-Genest-Malifaux, la brasserie de la Semène fabrique actuellement une dizaine de bières différentes en agriculture biologique. Elle vend également des produits artisanaux et régionaux non alcoolisés venant d’autres producteurs, mais souhaite désormais vendre, elle aussi, ses propres boissons sans alcool.

Pour pouvoir produire ses boissons non alcoolisées, la brasserie doit investir dans du nouveau matériel. C’est donc pour cela que la créatrice et dirigeante, Mylène Vandenbavière a décidé de lancer ce financement participatif :

Elargir la clientèle 

L’objectif principal est donc d’améliorer la production et le choix de la brasserie. Pour Mylène Vandenbavière, c’est aussi l’occasion de satisfaire davantage ses consommateurs et d’élargir sa clientèle :

A cause de la pandémie, la brasserie a dû limiter sa production et sa vente. Ce sont donc uniquement les bouteilles qui sont vendus, les futs eux ne le sont plus.

Le bar de la brasserie est également fermé. Malgré tout, le financement participatif n’est pas fait pour compenser la crise mais pour continuer à se développer durant cette période. Ouvert depuis plusieurs semaines, il est encore disponible jusqu’au 7 mai.

Contact

Photo Facebook Page Brasserie de la Semène

Journaliste
Infos après-midi