Troisième jour de blocage du centre de détention de Roanne

Crédit photo : activradio.com

Ce matin, à l’aube, environ 80 surveillants pénitentiaires ont mis le feu à des pneus devant les portes de l’établissement, empêchant ainsi l’accès pendant deux à trois heures.

Ils ont donc reconduit le mouvement entamé lundi, et qui avait observé une pause, hier, afin de pas entraver l’accès au parloir pour les familles. Mais les gardiens de prison réclament toujours un renforcement des moyens pour faire face aux violences dont ils sont victimes quasi quotidiennement.

Jean-Louis Picornel, est le représentant local du syndicat UFAP/UNSA Justice à Roanne Il exprime un sentiment d’exaspération :

 

David Martin, est le secrétaire local Force Ouvrière au centre de détention de Roanne… Il nous dresse une esquisse de son quotidien :

 

Notez que le Centre de Détention de Roanne compte entre 500 et 550 détenus pour 160 surveillants, là où il devraient être 179.

Crédit photo : activradio.com

Journaliste