Trottinette : la Préfecture de la Loire rappelle les bonnes conduites

Trottinette électrique @Pixabay

Deux jours après ce grave accident de trottinette à Saint-Chamond, la préfecture de la Loire rappelle ce mardi la conduite à adopter sur la route. 

Un adolescent de 13 ans dans le coma 

Dimanche dernier, un adolescent de 13 ans a été gravement blessé à la tête après une lourde chute en trottinette électrique, à Saint-Chamond.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le jeune garçon ne portait pas de casque, ni de protection.

Ce dernier a été placé dans le coma, avant de subir une opération ce lundi pour résorber un hématome, selon le Progrès. Il reste hospitalisé ce mardi. Les sapeurs-pompiers de la Loire ont trouvé la victime avec un traumatisme facial très important.

Que dit la loi ?

Selon la loi, il est interdit de circuler en trottinette électrique sur un trottoir.

Vous devez être âgé d’au moins 12 ans pour l’utiliser. La vitesse maximum autorisée est de 25 km/h. L’engin ne peut pas transporter plusieurs personnes en même temps.

Vous devez vous vêtir d’un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation la nuit ou de visibilité insuffisante la journée.

Votre engin doit également être équipé d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux (avant et arrière) et de dispositifs réfléchissants arrière et latéraux.

Le port du casque n’est pas obligatoire, mais conseillé.

Pour utiliser une trottinette électrique (y compris les trottinettes en libre service) vous devez avoir une assurance responsabilité civile. Cette assurance couvre les dommages causés à autrui (blessure d’un piéton, dégâts matériels sur un autre véhicule…). Il est recommandé de contacter votre assureur pour, par exemple, adapter votre contrat d’assurance habitation ou souscrire un contrat d’assurance spécifique.

La préfecture de la Loire a tenu à rappeler ce mardi la conduite à adopter sur une trottinette électrique.

Trottinette électrique @Pixabay

Journaliste
Infos après-midi