Ukraine : la France apporte 300 millions€. Suivez les dernières infos

Sans titre

De nouveaux bombardements ont secoué l’Ukraine la nuit dernière. Selon un dernier bilan provisoire, on déplore 140 morts et plus de 300 blessés du côté des civils et des militaires.

L’exode des Ukrainiens 

Un sommet de l’OTAN se déroule ce vendredi après-midi en visioconférence. Vers 14H30, le message d’Emmanuel Macron a été lu devant le parlement.

Des sanctions inédites seront prises envers la Russie et la Biélorussie, elles concerneront aussi directement certaines personnalités Russes responsables de cette guerre.

Une aide de 300 millions d’euros va être fournie à l’Ukraine par la France, ainsi que des équipements militaires. « Cette crise majeure aura des conséquences sur nos vies, nos économies et notre sécurité (…) Les sanctions ont un impact dans la durée. Elles ne sont jamais sans conséquences, y compris pour nous. Mais nous l’assumons » souligne le Chef de l’Etat dans son message.

Quelle situation en Ukraine et en Russie ?

L’Ukraine mobilise la population dans le cadre de la loi martiale. Tous les hommes de 18 à 60 ans sont contraints de rester sur le territoire.

Selon l’ONU, 100 000 personnes ont fui leur foyer à cause de cette guerre, 50 000 auraient quitté l’Ukraine sur ces deux derniers jours.

Dans le même temps, les combats se poursuivent dans la capitale, Kiev. Le président Volodymyr Zelensky appelle les européens à venir combattre en Ukraine. « Nous sommes seuls à défendre notre nation » a souligné le chef de l’Etat. Il assure être personnellement visé par Vladimir Poutine. « Je suis la cible numéro 1 ».

Plus de 1800 manifestants anti-guerre ont été arrêtés du côté de la Russie, après l’interdiction de manifester émise par le gouvernement russe. Une action condamnée par l’ONU.

Vladimir Poutine appelle ce vendredi l’armée Ukrainienne à prendre le pouvoir à Kiev, en renversant le président Volodymyr Zelensky et son entourage, que le président russe qualifie de « drogués » et de « néonazis« . « Prenez le pouvoir entre vos mains. Il me semble qu’il sera plus facile de négocier entre vous et moi » affirme Vladimir Poutine.

On apprend également ce vendredi que la finale de la Ligue des Champions en football qui devrait se tenir en Russie le 28 mai est délocalisée. Elle aura finalement lieu au Stade de France.

Journaliste
Infos après-midi