Un étranger pour remplacer Christophe Galtier à l’ASSE ?

Roland Romyer, le président de l'ASSE / Photo Activ Radio

Qui pour remplacer Christophe Galtier ? Plusieurs noms sont avancés depuis l’annonce officielle du départ du coach stéphanois. Le co-président de l’AS Saint-Etienne Roland Romeyer était mercredi soir l’invité du JT de TL7. Il est revenu sur la façon dont a été négocié ce départ, et a donné quelques éléments sur le profil recherché. Les dirigeants veulent un entraîneur qui produise « du beau jeu » et qu’il corresponde à l’ADN du club

Pas contre un étranger à condition qu’il parle français

L’occasion également pour Roland Romeyer de couper court aux rumeurs. Il n’est pas contre l’idée d’engager un entraîneur étranger contrairement à ce qui a pu être écrit. Mais il faut qu’il parle français. Pour l’instant, aucun nom n’a été arrêté malgré des candidatures nombreuses, dit-il.

Interview complète à retrouver sur le site internet de TL7.

 

 

Les noms qui circulent pour remplacer Galtier

Roland Romeyer n’a pas commenté mercredi soir les noms évoqués ces derniers jours dans la presse… Stéphane Moulin et Antoine Kombouaré ont été cités. Hervé Renard refait surface. Et certains supporters imaginent même Laurent Blanc sur le banc de l’ASSE ! Le co-président dit ne pas être contre l’idée de recruter un étranger parlant français.

Il y en a un qui sera disponible à la fin de la saison. Le Suisse Urs Fischer, pas reconduit à la tête du FC Bâle malgré une finale de Coupe de Suisse et un titre assuré. A cinq journées de la fin, le club est en tête du championnat helvétique avec 19 points d’avance. A 51 ans, il semble avoir le profil, mais sa mentalité « germanique », un peu rigide, pourrait effrayer les dirigeants stéphanois.

En février 2016, Urs Fischer avait croisé la route de l’ASSE. Le FC Bâle avait sorti les Verts en 16èmes de finale de l’Europa League.

 

 

Roland Romyer, le président de l'ASSE / Photo Activ Radio

Rédacteur en chef
Infos matinée