Un important trafic de drogue démantelé entre Loire et Rhône

Photo Activ de la prison de la Talaudière

Au moins 70 kg de cannabis dans l’affaire, ainsi qu’1kg et demi de cocaïne et 700 cachets d’ecstasy, ont été saisis par le Procureur de la République de Saint-Etienne.

Vingt mois d’enquête

Il s’agit d’un dossier de trafic de drogue et de recel dans la Loire et en région lyonnaise. Une affaire qui a nécessité une enquête au long cours. Vingt mois d’enquête ont été nécessaires pour faire tomber le réseau.
Cela a débuté le 12 mars 2019, lorsqu’un stéphanois de 28 ans est arrêté avec 5kg de cannabis dans son sac à dos. La clé d’un coffre est ensuite retrouvée. Ce-dernier contient 60 000€, dans un établissement bancaire de la région.

Remontant la tête de réseau, la Justice a finalement condamnée 11 personnes, entre le bassin stéphanois et Villeurbanne (région lyonnaise). Des peines allant jusqu’à 20 ans de prison ont été prononcées. Les deux « cerveaux » du trafic sont également interdits de se rendre dans la Loire pour l’un d’eux, et à Saint-Etienne pour le deuxième.

À noter, également, que des armes ont été retrouvées par les enquêteurs, notamment un pistolet mitrailleur scorpion avec munitions.

Photo Activ de la prison de la Talaudière

Journaliste