Un médecin interdit d’exercer

Selon La Tribune – Le Progrès, un médecin de Belmont-de-la-Loire s’est vu signifier une interdiction d’exercer durant un an, par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Lyon. Il lui était reproché plusieurs infractions au code de la santé publique et à des articles portant sur la moralité et le dévouement du médecin, comme par exemple: l’assistance à personne en danger, la clarté des prescriptions ou encore la continuité et la permanence des soins… A plusieurs reprises, le médecin roannais a refusé de se rendre au domicile de patients. Cette interdiction provisoire d’exercer ne sera pas exécutée s’il fait appel du jugement.