Une cinquantaine d’hommes mobilisés à Saint-Etienne ce mercredi après-midi

Place Jean Jaurès

« Contrôler, prévenir, rassurer » sont les maîtres mot des forces de l’ordre après les attentats en région parisienne. Plus de 50 policiers nationaux et municipaux sont mobilisés depuis le début d’après midi dans le centre-ville de Saint-Etienne : places de l’hôtel de ville, Jean Jaurès mais aussi à la gare Chateaucreux ou dans les centres commerciaux Monthieu, Centre 2 et Villars. Une opération de contrôle mais surtout de visibilité qui n’est pas exceptionnelle selon la Police mais qui, évidemment, est en lien avec les attentats en région parisienne. Le caractère inédit, c’est la mobilisation des fonctionnaires au même instant : 88% des effectifs de la police soit 880 fonctionnaires contre 60% hors Etat d’urgence. Noëlle Deraime directrice de la DDSP dans la Loire :

Par ailleurs, la police a enregistré 10 à 20 signalements de la part des ligériens depuis vendredi dernier. « Ce ne sont pas des plaisantins », affirme Noëlle Deraime, « mais des gens inquiets qui ont observé un comportement suspect. On ne peut pas se permettre de ne pas vérifier ». Assurer une visibilité maximale à des endroits de grande concentration du public est donc l’objectif de l’Etat. D’ailleurs, le mercredi après-midi n’a pas été choisi au hasard. Mais les stéphanois se sentent-ils vraiment rassurés ? Nous avons interrogé quelques passants sur cette présence accrue :

La préfecture a rappelé que 17 militaires (de l’armée) étaient toujours mobilisés dans le cadre de l’opération Sentinelle dans la Loire. Une présence qui devrait être renforcée dans les prochains jours ou semaines puisque le gouvernement a annoncé le déploiement de 10 000 militaires sur le territoire.

ASSE/OM sans supporters marseillais

Les matchs de football de ligue 1 et ligue 2 se joueront bien ce week-end, a annoncé mardi soir la LFP. Par contre, il a été décidé l’interdiction de déplacements des groupes de supporters visiteurs, les forces de l’ordre ne pouvant les encadrer. L’attention sera portée sur les entrées et les palpations aux niveau des 4 tribunes de Geoffroy Guichard. Selon nos confrères du Parisien, l’ASSE a pris l’initiative d’inviter les moins de 25 ans (dans la limite des places disponibles) pour permettre au chaudron d’afficher complet pour cette rencontre phare de la 14ème journée de Ligue 1.

Place Jean Jaurès

Journaliste