Une fleuriste opte pour le commerce itinérant et lance son flower truck !

flower-truck

Elle s’appelle Alizée, elle a 24 ans et rêvait de devenir fleuriste depuis toute petite. Pari réussi pour la jeune entrepreuneuse qui vient de lancer le premier « flowers truck » de la Loire. Une idée inspirée de son expérience en Australie.

« L’avantage, c’est qu’il n’y a pas de porte »

On connaissait les food trucks, gros succès populaire depuis quelques années en France. Voici maintenant le retour des kiosques à fleurs. Le jardin d’Aliz’ est ambulant. Il parcourt plusieurs marchés de l’agglomération – Veauche, ou Saint-Bonnet-les-Oules – et s’installe le week-end boulevard Jean Jaurès à Saint-Just-Saint-Rambert. Alizée a confectionné un atelier avec une chambre froide qui permet de garder les fleurs à bonne température. La remorque faite sur mesure permet surtout « aux passants de regarder sans forcément acheter ».