Une fraude au chômage partiel de plus de 2 millions d’euros dans la Région

Illustration Pixabay

Il y en aurait pour 2,4 millions d’euros. 

8 sociétés frauduleuses ont été démantelées par la police judiciaire de Lyon. Elles sont soupçonnées de fraude au chômage partiel. 5 personnes ont été interpellées notamment 3 du côté de Saint-Etienne et en Isère mardi dernier.

Une entreprise de la Loire concernée

Une entreprise de Lorette serait notamment concernée. Les services de Tracfin, chargé de la lutte contre le blanchiment d’argent,  se sont aperçus que la société avait indûment perçu près de 400 000 euros d’indemnisations de chômage partiel. Le gérant de la société aurait notamment déclaré avoir 49 salariés alors qu’il n’en avait aucun.

Sur les 2,4 millions d’euros d’indemnités versés dans les 8 sociétés fantômes, 1,4 millions ont été saisis. Une partie du million restant pourrait avoir été caché à l’étranger. La police a notamment recensé des mouvements vers Hong-Kong.

 

Illustration Pixabay