Vaccination dans les discothèques : la colère d’un gérant ligérien

Photo illustration @Pixabay Discothèques

Depuis mars dernier, le monde de la nuit n’a pas été épargné par la crise sanitaire et par les mesures prises par le gouvernement. Les établissements sont fermés depuis presque un an, avec des pertes économiques considérables.

Dans l’optique d’accélérer la campagne de vaccination en France, le Syndicat National des Discothèques et Lieux de Loisirs (SNDLL) a proposé au gouvernement de mettre à disposition les établissements comme centres d’accueil.

Une déclaration qui n’est pas de l’avis de tous les gérants de discothèques. C’est le cas pour Boualem Yakoubi, gérant du Nautilus à Saint-Etienne et membre de l’UMIH42.

« Je pense que cette tribune a été faite pour créer le buzz »

« Les chiffres annoncés par la SNDLL sont faux. » Boualem Yakoubi

Le communiqué du Syndicat National des Discothèques et des Lieux de Loisirs indique la mise à disposition des 1600 établissements comme centres de vaccination, avant de préciser qu’une discothèque sur 4 était en train de disparaître. Des chiffres faux, selon Boualem Yakoubi, qui pointe une recherche de buzz de la part de la SNDLL.

Sujet signé Romain Bruyas

Photo illustration @Pixabay Discothèques

Journaliste
Infos après-midi